Gilbert Montagné et Maëlig Georgelin ont fait connaissance il y a deux ans sur le tournage du Meilleur pâtissier célébrités, pour M6. | MARIE ETCHEGOYEN/M6

Vendredi 1er mai 2020, à 17 h, Maëlig Georgelin, dirigeant du Petit prince notamment implanté à Auray (Morbihan) réalisera un moelleux au chocolat, accompagné en musique par Gilbert Montagné, en duplex sur Instagram.

Dirigeant de la pâtisserie chocolaterie Au petit prince, notamment implantée à Auray (Morbihan), Maëlig Georgelin propose, toutes les semaines pendant le confinement, des recettes concoctées en direct sur les réseaux sociaux. Vendredi 1er mai, à 17 h, il aura un invité de marque pour l’accompagner, en duplex sur Instagram : le chanteur Gilbert Montagné. « Il m’a appelé mardi après-midi pour me proposer de réaliser une recette et pendant ce temps il jouera quelques morceaux, explique Maëlig Georgelin. Ce sera uniquement sur Instagram car c’est le seul réseau qui permet la double vidéo. »

Moelleux au chocolat

Pour cette occasion, le Morbihannais confectionnera un moelleux au chocolat, en musique donc à suivre sur les pages Instagram patisserie.aupetitprince et gilbertmontagneoff. Gilbert Montagné et Maëlig Georgelin ont fait connaissance il y a deux ans lors du tournage de l’émission Le meilleur pâtissier célébrités (M6) : le Morbihannais y coachait le chanteur. « Depuis nous continuons à échanger fréquemment et une vraie amitié est née. »

Depuis le confinement, Maëlig Georgelin réalise des recettes en live Facebook et Insta les mardis et vendredis à 15 h, « avec beaucoup de vues en direct et jusqu’à 15 000 replay ». Après cette période, « à la demande des gens, je poursuivrai un dimanche par mois ». Ces directs « ont boosté nos ventes en ligne et nos ventes à domicile qui continuent de bien fonctionner, indique le chocolatier. Les ventes de notre livre de recettes ont explosé aussi ».

Pour le 1er Mai, les vendeurs de muguets ne pouvant vendre sur les bords de la route, « nous avons créé comme chaque année un nouveau muguet en chocolat qui suscite aussi un vrai engouement », termine-t-il.

LIRE L’ARTICLE