COFFRET TEMPETE

COFFRET TEMPETE

Découvrez le nouveau coffret !! Très chic, pur avec ses angles droits, ce coffret sublime les 10 bonbons Tempête qu’il contient.
Tendance et traditionnelle, la Marinière marque clairement l’identité bretonne de ce caramel tendre au Beurre Salé enfermé dans une coque de chocolat.

A découvrir immédiatement !!




Découvrez le Dessert de la Fête des Pères !!

Voici la Forêt Noire revisitée!

Biscuit Moelleux au cacao enrobé de chocolat
Crémeux au Chocolat Grand Cru Pur Pérou Illanka 63%
Cerise tendre Amarena
Disques Ultra fins de chocolats
Crème Légère à la Vanille de Madagascar.

Uniquement en 6pers. 32.90€
SERIE LIMITEE à réserver rapidement !!!

dessert Fête des Pères

dessert Fête des Pères

Coté Cadeaux :

Les Moustaches Croustillants en Chocolat !!

Sur une plaque en chocolat brossé :
Une moustache au Praliné Craquant Amandes Noisettes aux éclats de Fèves de Cacao
Une moustache au Chocolat Blond Dulcey, au Praliné Noisettes, au Sésame et 
Crêpe Dentelle
Une moustache « pétillante » au riz soufflé et aux Noisettes.

HLR_9673

 

 




Découvrez notre collection de Bûches de Noël en cliquant sur le lien suivant : CATALOGUE NOEL 2014/15




Retrouvez le reportage en cliquant sur le lien suivant dans lequel nous apparaissons à 26:45minutes.

REPORTAGE JT 20h TF1




NOUVELLE BOUTIQUE  !!

Située en plein centre d’Auray, à deux pas des Halles, cette 3ème boutique a ouvert ses portes le 08 Juillet 2014. Dans un style moderne, chic et élégant, vous retrouverez toutes nos créations qui feront rever les gourmands ! Le style unique des cloches sublime les entremets !

Venez vite nous rendre visite !!!!

HORAIRES :
Lundi 8h30-13h et 14h30-19h
Mardi au Samedi 9h30-12h30 et 14h30-19h
Dimanche 9h-12h30
FERME LE JEUDI

Au Petit Prince46 Place de la République
56400 AURAY
02 97 58 82 70




Dessert de Fete des Mères

Dessert de Fete des Mères

Découvrez les Nouvelles créations de la Patisserie Au Petit Prince à Etel et Baud !!
Le Saint Honoré Fraise PIstache !
L’escarpin en Chocolat !
Le Sac à Main ou la Pochette !
Le Coffret de Nougats Coquelicot !
Le Coffret de Nounours !!

Réservez viiiite !!!!!!

COFFRET OURSONS ESCARPIN COFFRET NOUGATS COQUELICOT SAC A MAIN HLR_4749-Ext HLR_4726




Magazine Balthazar septembre octobre 2013

Jeune prodigue de la pâtisserie française, Maëlig Georgelin a travaillé auprès de maîtres réputés et étoilés en France et à l’étranger. En 2009, il ouvre avec sa sœur, Émeline, sa boutique, Au Petit Prince dans le Morbihan. Il propose des créations colorées et innovantes aux saveurs originales inspirées de la Bretagne ou du Japon.

 

gastro-petitprince6

 Trois mots pour définir votre métier?

Maëlig Georgelin : Créativité, passion, gourmandise.

Vos motivations pour faire partie de Relais Dessert?

L’échange entre les membres sur tous les domaines, la reconnaissance de ses pairs. Côtoyer les grands chefs de la pâtisserie pour toujours progresser, se dépasser et s’enrichir des échanges que l’on peut avoir ensemble, afin de promouvoir l’excellence de la pâtisserie française dans le monde.

Un thème de prédilection?

Chocolat et confiseries! Bonbons, ganaches et toutes les confiseries anciennes et modernes, tels les guimauves, nougats, sucettes, rochers, etc. Tous ces produits font rêver nos clients et leur rappellent toujours de jolis souvenirs.

La pâtisserie identitaire?

Des dessert au chocolat de Madagascar, très gourmands, associés à un fruit acidulé ou un agrumes, sans oublier les desserts aux connotations bretonnes avec du blé noir, du caramel et de la fleur de sel.

La rencontre qui a changé votre vie?

Christophe Roussel, qui m’a permis d’ambitionner de devenir membre des Relais Dessert et qui m’a soutenu tout au long de cette démarche. Ainsi que Pierre Hermé qui m’a toujours fait rêver à travers ses livres et ses desserts, et avec qui j’ai grand plaisir à échanger.

 




img005Le petit prince de la pâtisserie…

gastro-petitprince3

Parue dans le Ouest magazine du printemps 2013

Un beau parcours pour ce jeune pâtissier qui fait partie du club très fermé des 80 meilleurs pâtissiers du monde. Ne vous fiez pas à sa gueule de beau gosse, c’est un professionnel déterminé qimg008ui met son talent au service du bonheur de nos papilles.

Maëlig Georgelin, pâtissier – chocolatier – caramélier, est né à Lorient en 1983.
Il commence son apprentissage en 2001 chez Georges Larnicol. Il va peaufiner son expérience chez Henri Leroux chocolatier reconnu et enchaîne les expériences en qualité de chef pâtissier dans des restaurants étoilés en France et à l’étranger.

Au cœur de sa pâtisserie « Au petit prince » à Étel (petite station balnéaire du Morbihan), Maëlig a su développer ses propres recettes. Il s’intéresse aussi au chocolat, et aux bonbons en développant une gamme aux couleurs chatoyantes et aux associations subtiles. Sa créativité s’exprime aussi au travers de ses pièces en chocolat. Drôles, émouvantes, chiadées, elles peuvent s’offrir en toutes occasions. On craque pour les animaux d’Afrique façon Madagascar, irrésistibles. Bon mais les guimauves nous font aussi des clins d’œil, et les chocolats ne demandent qu’à fondre dans notre bouche, que « des pousse-au-crime »…

L’ouverture de l’atelier du Petit Prince permet à ce passionné de partager avec les amateurs. Ses cours sont réservés très rapidement, succès quand tu nous tiens… Les thématiques varient au gré des saisons. À venir : macarons, tout chocolat, autour de la fraise, de la framboise. Son savoir est également partagé avec les professionnels dans le cadre de formations pour la Chambre des métiers de Bretagne.

Maëlig participe également à des démonstrations lors des plus grands salons et met en place des recettes à la demande de marques nationales. Les médias sont également friands de ce jeune pâtissier, qui a mis au point des recettes pour des magazines, et a déjà participé à de nombreuses émissions radio et télé. Le contexte d’euphorie qui englobe le domaine culinaire est propice au développement économique.

L’avenir s’annonce « so sweet » pour l’entreprise qui compte déjà huit personnes. Le prestige du label « Relais desserts international » lui ouvre de nombreuses portes. Un site internet marchand sera lancé fin 2013. Un zeste de poésie en hommage à cette pâtisserie qui stimule notre dopamine et nos endorphines. Les petits bonheurs créés portent les doux noms de Chabada, Plougaste, Lolita, Chococrak, Gwastell, Tartelette, Yuzu, Guimauve, Barre d’Étel… Un petit zoom sur le Gwastell qui lui a valu une nouvelle reconnaissance. Il s’agit d’un gâteau au caramel au beurre salé, à la gelée de pommes acidulées et son croustillant au blé noir et crêpes dentelles, ou comment sublimer l’identité bretonne.

C’est quand même un beau métier, que celui de Maëlig, donner du plaisir en toute impunité…




Article paru dans le journal La Gazette le 10.04.13

Il revient aux sources

 

la gazette le 2novMaëlig Georgelin revient sur ses terres. Installé à Etel depuis quelques années avec sa sœur Émeline (qui a travaillé plusieurs années à la piscine), le baldivien ouvrira mi-mai une seconde boutique au cœur du centre-ville, 10 place Le Sciellour. « Revenir à Baud pour une boutique a toujours été dans notre idée. Ce retour aux sources est très agréable et nous sommes contents et fiers de contribuer au dynamisme de la ville de Baud. Notre père réside toujours à Baud et nous y comptons beaucoup d’amis, car nous avons passé toute notre enfance et adolescence dans cette commune », explique t-il. 
La boutique ouvrira avant la fête des mères. Maëlig envisage de marquer l’événement « avec la création d’un dessert, d’un macaron et d’un bonbon de chocolat exclusifs !  »

L’eau à la bouche

Le jeune homme nous fait déjà fondre d’envie ! Il proposera de multiples produits, tous plus tentants les uns que les autres… « Nous proposerons nos macarons, nos bonbons de chocolats, nos spécialités en chocolat Bonbon Tempête, Huîtres de la Ria, Ilots de Saint Cado, une large collection de tablettes de chocolat Grand Crus, une gamme de verrines pots et entremets glacés, notre gamme de confiserie ainsi qu’un univers cooking pour trouver tous les ingrédients adaptés pour faire de la pâtisserie à la maison. Nous proposerons aussi une collection de goûters et cakes originaux, de spécialités bretonnes et également dans un premier temps, une collection d’une douzaine de verrines gourmandes », énumère t-il.
Cette création va générer un emploi en CDI, « en espérant recruter une seconde personne dans le futur », ainsi qu’un à deux postes à la production.
Au Petit Prince s’est déjà fait un nom et se fait régulièrement remarquer par sa créativité. En 2009 Maëlig a reçu la médaille d’or des trophées de la gastronomie bretonne. Et il fait désormais partie du cercle des Relais Desserts International qui regroupe les 80 meilleurs pâtissiers au monde.




 Bobd_120217_122117_3011-ModifierArticle de 2012 « Journal du Pâtissier »

L’ilot de Saint Cado c’est le mariage entre le praliné, la crêpe Dentelle et le caramel, le tout enrobés de cacao…

Au Petit Prince

Un nouveau packaging pour les fameux Ilots de Saint-Cado de la Pâtisserie Au Petit Prince à Etel. Un coffret au design séduisant et élégant, marqué par un triskell symbolisant la Bretagne et le petit village de pêcheurs de Saint-Cado sur les bords de la ria d’Etel… Ces petits cubes, gourmand mariage de praliné, caramel et crêpe dentelle de Quimper sont disponibles en deux tailles de coffrets.

Ilots de Saint-Cado Taille1: 7.90€ et Taille2: 15.90€.

Les galettes des rois

Session-studio-26-11-079La Pâtisserie Au Petit Prince (56410 Etel) Propose 3 galettes des rois à sa clientèle: une galette classique à la frangipane, une galette bretonne aux pommes étuvées à la vanille et caramel au beurre salé, et, l’Azuka où l’amertume du Daidai est adoucie par une crème d’amandes au chocolat exceptionnel Ampamakia de Madagascar. Le Daidai est un fruit utilisé pour la décoration du Nouvel An au Japon. Originaire de l’Himalaya, ce fruit à la saveur de l’orange amère est cultivé principalement au Japon. Il est généralement Consommé en jus et se mari particulièrement bien au chocolat, d’où l’idée de cette maison de conjuguer une crème d’amandes Ampamakia 68% Valrhona avec un glaçage Daidai, et un disque de chocolat réalisé sur un transfert et ajouré avec des trous de différents diamètres. T1:12.40€ T2:18.60€ T3:24.80€.