L’équipe du Petit prince à l’issue de la manche contre les Italiens. (Photo Jean Philippe ROBIN/M6)

Au Petit prince a été couronné ce lundi soir « Meilleur pâtissier ». L’équipe du pays d’Auray (56), conduite par le chef pâtissier Maëlig Georgelin, a triomphé des redoutables Argentins en finale de l’émission « Le Meilleur pâtissier, le choc des nations », diffusée sur M6. Mais le sceptre suprême lui échappe : les Bretons ont dû s’avouer vaincus face au savoir-faire nippon.

La saison du « Meilleur pâtissier professionnel 2019 », dans sa nouvelle formule « le choc des nations », vient de s’achever ce lundi soir. L’équipe bretonne Au Petit prince a gravi la dernière marche. La brigade, composée du chef pâtissier Maëlig Georgelin et de ses deux coéquipiers, Célia Cuminet et Valentin Le Nerse, a déployé sa finesse technique et son jeu collectif pour prendre le meilleur sur l’Argentine. Pour un peu, on se sentirait rajeunir d’un an…


VOIR L’ARTICLE